Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Anne Trouvat Photos

Je vous y présente mes coups de cœur, mes plaisirs photos, ce qui me ravit les yeux et qui me rend curieuse.

Un peu de lecture...

Publié le 31 Janvier 2007 par Anne Trouvat dans annetrouvat-photo

Voilà, j'avais envie de vous faire partager mes plaisirs de lecture photographiques.

Pour ce qui est du plaisir des yeux, pour découvrir un photographe ou un lieu:
   
    - Lumières d'Afrique, photographies de Carlo Mari, aux Editions du Chène. C'est un livre qui montre de superbes images du Kenya principalement mais aussi de Tanzanie et alentours. C'est un coup de coeur car il y a en grande majorité des photos prises dans la réseve de Masaï Mara, souvenirs souvenirs....
    -Etre photographe, de Yann Arthhus-Bertrand, avec un DVD. J'aime ce livre qui retrace le parcours d'un photographe très connu pour ces photos vues du ciel, mais qui n'a pas fait ça toute sa vie! C'est très interessant de voir tout son parcours: de photos de lions en Afrique, à Roland Garros en passant par des photos de tribus et des reportages  sur les malades en Inde... Pour finir au Salon de l'Agriculture!

Pour découvrir un photographe, j'aime aussi acheter les numéros de Reporters Sans Frontières. Régulièrement RSF sort un numéro sur un thème ou un photographe: le dernier sorti est 100 photos de stars pour la liberté de la presse avec le studio  Harcourt.  Parmi les précédents numéros, vous pouvez trouver 100 photos de foot, le Tour de France, Jeanloup Sieff, Helmut Newton, Gilles Caron... Enfin que du beau monde et surtout de belles photos pour s'en mettre plein les yeux!
C'est un moyen de voir les images connues d'un auteur, 100 c'est pas mal et ça pemet de savoir si on a envie de pousser plus loin la découverte.

Un peu de technique:
    -Composition, de David Präkel, ed. La compagnie du livre, coll. Bases photographie. Bon livre pour ceux qui veulent voir un peu de technique sans perdre le plaisir des images. Il y a différents thèmes expliqués: les élements formels, courbes, lignes, tons chauds ou froids... Organisation d'une image, de l'espace... Pour chaque cas, une image qui permet de visualiser.
    -Portraits et Paysages, Photographie créative en Noir et Blanc, de Terry Hope. En deux livres, l'un Portraits et l'autre Paysages, pour les amoureux de l'argentique et du labo car il y a toute une partie sur les conseils des photographes présentés dans les livres, sur leurs  méthodes de tirage.
commentaires

Les massaï

Publié le 29 Janvier 2007 par Anne Trouvat dans voyage

Pendant ma semaine au Kenya, j'ai visité deux fois le village massaï qui n'était pas trop loin du camp. La première fois, nous avons eu une démonstration de danse de bienvenue par les femmes massaï et une brève visite d'une maison. La seconde visite a été dirigée par les hommes massaï, qui eux, nous ont fait une démonstration de saut en hauteur. Nous avons pu voir aussi ce qu'ils confectionnent avec la crinière des lions, qui a bien sûr une grande valeur pour eux. Si j'ai tout suivi, il fallait avoir affronté  un lion pour être un homme! Je ne sais pas si aujourd'hui, ils peuvent aller jusqu'à le tuer... Nous avons aussi pu visité plus à fond l'intérieur d'une habitation, en s'asseyant et discutant un peu.
Je pense que si nous avons eu plus d'explications, c'est aussi parce que les hommes sont plus habitués au business "touristes" et à tous les explications qu'on peut demander. Les femmes ont essayé de nous vendre les souvenirs en sortie de village mais sinon elles nous approchaient pas trop.

Première visite et danse de Bienvenue effectuée par les femmes, en chantant.



Lors de notre seconde visite, démonstration "de force", avec compétition entre hommes, à qui sautera le plus haut.


Celui là était très grand et sautait le plus haut!
On peut voir la coiffe traditionnelle en crinière de lion.

Les massaï ont proposé à un garçon du groupe d'essayer  la coiffe, il a pu également se mesurer au saut en hauteur... Les massaï étant de loin plus grands et plus entraînés, il ne les a pas battu...


Les hommes nous ont ensuite montré comment ils faisaient du feu, en nous expliquant qu'il fallait deux sortes de bois, un tendre et un dur et de l'herbe sèche. Le bois dur servant à frotter le bois tendre. Une fois assez chauffé, il se forme une petite braise qu'ils récupèrent et qu'ils mettent sur les herbes.



































































Il y avait quelques enfants à jouer dans le village massaï, une fois l'intêret pour nous un peu passé. Quand nous sommes arrivés dans le village, nous avons été observés sous toutes les coutures par les enfants, autant pour nous que pour nos affaires, ils observaient nos bracelets et montres. Les petits jouaient avec un bout de bois passé dans une bouteille d'eau, en se poursuivant dans le village. Un petit bout de chou avait un balle de tennis quil a essayé de lancer aux hommes qui nous ont fait la démonstration de saut.
commentaires